couleurs

Réflexion sur la couleur

Lettre de Vincent van Gogh à Émile Bernard
Lettre XII

“… j’ai de temps en temps pensé à Cézanne justement quand je me suis rendu compte de sa touche si malhabile dans certaines études — passe-moi le mot malhabile — ; vu qu’il a exécuté les dites études probablement lorsque le mistral soufflait. Ayant affaire à la même difficulté, la moitié du temps, je m’explique la raison pourquoi la touche de Cézanne est tantôt très sûre et tantôt parait maladroite. C’est son chevalet qui branle.”Ajouter un bloc


Ajouter un bloc

Pierre Soulage

Ce que l’on voit devant mes toiles, c’est de la lumière transformée, transmutée par le noir. Il s’agit d’une lumière qui vient du mur vers celui qui regarde. Du coup, l’espace de la toile n’est plus sur le mur, comme dans la peinture traditionnelle ou derrière, comme dans une perspective. Il est devant.“Ajouter un bloc


Ajouter un bloc

Paul Cézanne

“… C’est que je ne peux pas rendre ma sensation du premier coup, alors je remets de la couleur. J’en remets comme je peux… en donnant la forme avec le pinceau.”Ajouter un bloc